Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Statuts

Le Stade Toulousain Nautique est une association « Loi 1901 ». C’est un club sportif, membre et fondateur de l’association Stade Toulousain Omnisports, depuis 1968.

Il compte un peu plus de 200 adhérents et développe son activité autours du water-polo, de la natation, de l’aquagym et du rugby subaquatique.

Le club est dirigé par un Conseil d’Administration élu au cours de l’Assemblée Générale statutaire qui se tient chaque année en octobre ou novembre. Le CA est composé de 9 à 12 membres, renouvelés par tiers lors de l’AG.

 

 

Histoire

A sa création et jusque dans les années 90, le Stade Toulousain Natation (nom de l'époque) était essentiellement un club de natation, l'un des meilleurs de France. Ce n'est qu'au cours des années 90, sous l'impulsion de certains joueurs de water-polo, que le Stade Toulousain fait du water-polo son activité principale. 

Alors que le TOEC mettait à l'honneur d'excellents nageurs mais aussi poloistes, comme Alex Jany, Alfred Nakache ou encore Jean Boiteux (également passé par le Stade Toulousain), il se tourne exclusivement vers la natation, laissant le water-polo toulousain à son triste sort.

Didier Foucault, Henri Lazzarelli, Grégory Benard et bien d'autres amis créent l'APWPMP pour développer le water-polo en Midi-Pyrénées et plus localement à Toulouse. C'est en 2000 que le Stade Toulousain donne ses couleur rouge et noir au premier sport olympique français.

 

Le saviez vous ?

L'équipe de France a été sacrée championne aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris.

La dernière participation de l'équipe de France aux JO remonte à 2016 (Rio de Janeiro).

Jean Boiteux, Alfred Nakache et Alex Jany ont tous les 3 participé aux JO de 1948 à Londres, les 2 derniers prenant part à la fois aux épreuves de natation et de water-polo.

Depuis les années 2000

La vie de ce club est faite de hauts et de bas. Sportivement, l'équipe masculine a longtemps trusté le haut de tableau de la division Nationale 2, sans jamais parvenir à accéder à l'étage supérieur. 

Quant aux filles, elles ont connu à 2 reprises le plus haut niveau français, en 2010 avec Anne-Laure Bertaudière comme entraineur, puis en 2012 sous la houlette de Gianluca Gurnari.

En 2009, l'équipe masculine doit descendre en Nationale 3 par manque de moyens financiers. En 2010, l'équipe échoue à la 2e place du Championnat de France N3. Ce n'est qu'en 2019 que l'équipe remonte en N2, 3e division nationale, sous le management de Gianluca Gurnari.

Jean Boiteux

Alfred Nakache

Alex Jany